Nos Croyances

Au Népal, l’hindouisme, souvent qualifié d’himalayen, a beaucoup emprunté au bouddhisme tantrique. De même, le bouddhisme tantrique a puisé dans les tantras hindous, plusieurs des éléments de sa doctrine. Ces deux religions, dans leur forme himalayenne, ont de plus incorporé de nombreuses croyances animistes et des pratiques chamanistes de l’ancienne religion bön pratiquée au Tibet avant l’introduction du bouddhisme.

Ce vieux fond religieux bön se manifeste notamment lors des nombreuses fêtes du calendrier népalais, alors que les populations font appel à des rites complexes pour exhorter leurs dieux à intervenir afin que les récoltes soient bonnes. Il se manifeste aussi dans les croyances animistes de certaines populations bouddhistes du haut Himalaya qui attribuent une âme et un pouvoir aux éléments naturels et vénèrent les dieux et les esprits habitant les cours d’eau, les montagnes, les cols. Craignant les mauvais esprits, ils font appel à des chamans pour conjurer le mal et guérir les malades.

La religion telle que pratiquée par les Newar constitue un excellent exemple de l’interpénétration des croyances et de la mixité des pratiques religieuses. La cohabitation de l’hindouisme et du bouddhisme dans la vallée de Katmandou pendant deux millénaires, a entraîné des emprunts réciproques importants.  Aussi,  il n’est guère surprenant que l’hindouisme des  Newar soit fortement teinté par les croyances et les cultes bouddhistes de leur religion originelle tout autant que le bouddhisme de ceux qui le sont restés  fasse intervenir des déités hindoues dans leur pratique.  Demandez à un Newar s’il est hindouiste ou bouddhiste, il vous répondra « oui », dit le dicton.

Aussi, on comprend mieux  que plusieurs fêtes religieuses au Népal soient célébrées tant par la communauté hindouiste que bouddhiste. Cette interpénétration des croyances peut sans doute expliquer la grande tolérance religieuse des Népalais de même que la relative facilité de l’hindouisation de plusieurs ethnies tibéto-népalaises bouddhistes vivant dans les Moyennes montagnes népalaises.

pas d\image .


Partagez l'article


Nous dansons , Nous chantons, Le plaisir de partager notre passion, Nous sommes des passeurs d'humanité